virgile rossel logo logo.jpg
AMENAGEMENT INTERIEUR
Transformation d'un appartement à Lausanne

Conception I 2018

Réalisation I 2018

L’appartement se situe dans une tour d’habitation bourgeoise de la fin des années 60. Sa typologie d’origine, très cloisonnée, comprenait deux chambres, un grand séjour, une salle à manger , une cuisine laboratoire et deux salles d’eau.  Cette dernière était organisée sous forme d’une juxtaposition d’une zone nuit et d’une zone jour sans véritable lien entre l’une et l’autre,  et dans lesquels les pièces se reliaient entre elles via une multitude de petits halls, générant un sentiment d’enfermement malgré les plus de 90m2 de surfaces habitables.

 

Au travers d’interventions légères mais ciblées, le projet a permis de recentrer l’appartement autour d’un espace de distribution ouvert reliant l’ensemble des pièces de vie et de services. Véritable colonne vertébrale de l’appartement, cette circulation devient un espace en soi et se dilate en 2 points pour accueillir un hall  habitable ainsi qu’une cuisine ouverte.  Cette dernière s’ouvre désormais sur le reste de l’appartement et se fond, tel une face agencée, dans les façades intérieures de ce nouvel espace de référence.  Côté  séjour, il s’exprime au travers d’un agencement traversant s’implantant sur une face complète de la pièce de vie principale. Il réoriente le séjour vers le centre de l’appartement, créant un  lien jusque là distendu avec  les chambres, ainsi qu’avec la cuisine, autrefois « cachée ».

 

Au delà de recréer un lien entre les différentes pièces, l’échelle de ce nouvel espace génère un sentiment de grandeur et de fluidité de mouvements jusque là inexistants. Traité uniquement avec des finitions blanches, il laisse pénétrer jusqu’au cœur de cet appartement, orienté Sud et Ouest, une lumière généreuse et des vues dégagées sur le lac, la ville et  ses montagnes environnantes. De part la neutralité de ses teintes, il met en évidences les sols bois d’origine qui le jouxtent ainsi que les couleurs changeantes des  paysages qui s’ouvrent du haut de ce 8ème étage.

 

Crédit Photos I Composite