MAISON INDIVIDUELLE 
Transformation d'une habitation et d'une grange  à Mareindeux

Conception I 2008 - 2009

Réalisation I 2009

 

Crédit Photos I M.Kultscher et Composite

Constitué d’une grange - écurie adossée à un ancien chalet, le volume existant, s’implante en limite de parcelle. Afin de ne pas devoir se tenir aux distances réglementaires aux limites de parcelle, postérieures à l’implantation du bâtiment existant, le projet travaille dans le volume donné. Implanté en « L », le volume crée une forme de cour intérieure, renforcée au niveau du projet par un mur de clôture prolongeant le soubassement de la grange.

Les espaces jour, qui prennent place dans l’ancienne écurie dont un mur de façade complet a été remplacé par une façade vitrée, s’ouvrent largement sur l’espace extérieur protégé des regards ainsi créé.

L’ensemble de la charpente, tant pour la partie en madriers du chalet que celle de la grange en ossature bois, est conservée bien que renforcée et adaptée aux besoins de la transformation.

Si les espace jours, implantés dans l’ancienne écurie sont traités dans un caractère minéral, le reste du projet est réalisé en épicéa, témoin de la fonction passée du bâtiment. Jouant avec les contraintes de l’existant, les murs intérieurs se déforment et s’adaptent géométriquement,  intégrant selon les besoins et les opportunités, mobilier et autres agencements.

Les espaces jour s’implantent sous la grange, dans l’ancienne écurie, dont la façade Sud est totalement déposée afin de créer une grande ouverture vitrée sur l’espace extérieur. Afin d’optimiser au mieux l’espace limité en largeur, une ouverture sur la ville est créée au nord, intégrant dans l’épaisseur du mur un meuble faisant office de rangement et d’assise ainsi que la cheminée, limitant ainsi à leur strict minimum les meubles à implanter dans cet espace étroit. Ce grand vide s’inscrit dans la continuité directe des aménagements extérieurs, continuité renforcée d’une part  par le caractère minéral donné à l’espace, et d’autre part par la prolongation du mur de façade par un mur de clôture assurant une intimité par rapport à la parcelle voisine.