LOGEMENT INDIVIDUEL
Construction d'une maison au St-Gingolph
Conception 2018-2019
Réalisation 2019
logo LPDB.jpg

Enfant, le propriétaire venait jouer sur cette parcelle en lisière des bois et bénéficiant d’une vue dégagée sur le lac Léman. Le projet traduit son désir d’y construire sa « cabane » et de vivre avec la forêt.

 

Le terrain présente une pente montante vers le sud et la forêt, sur laquelle s’ouvre principalement le projet. Son organisation générale s’inspire d’un campement  dans les bois et  peut se résumer à l’aménagement d’une surface plane sur lequel ont été construits deux volumes. L’expression légère de leurs façades fait référence à des cabanes. Le plan masse s’adapte dans les limites constructibles maximales données par les contraintes réglementaires. De par son implantation, le réduit extérieur permet de s’ouvrir sur les panoramas par de larges baies vitrées tout en restant visuellement préservant une intimité vis-à-vis de l’habitation voisine. Une terrasse contenue par  les deux volumes est aménagée à l’ouest. Au Sud, les espaces extérieurs peuvent rester naturels et respecter ainsi les contraintes liées à la distance à la forêt.

L’ensemble du rez constitue un seul et unique espace organisé au moyen de quatre blocs massifs. Ces derniers sont imaginés comme des rochers  posés dans la forêt et autour desquels a été aménagé le « campement ». Ils renferment les différents services nécessaires (rangements, WC, cellier, éléments de cuisine, cheminée).  Ils s’expriment sous forme de massifs minéraux en béton apparent qui organisent l’espace et ses dégagements visuels vers l’extérieur, tout en intégrant les agencements nécessaires.  Les murs disparaissent au profit de ces derniers, le reste de la façade étant constituée de vitrages.

A l’étage, une circulation compacte mais habitable sous forme d’espace bureau/lecture distribue la salle d’eau et les 3 chambres. Il s’ouvre vers le lac au travers d’une fenêtre intégrant une banquette. La salle de bain bénéficie d’une vue vers le lac et la forêt à l’Est. Les 3 chambres s’orientent vers la forêt.

 

Malgré la géométrie en plan induite par les distances aux limites, la rationalité et la compacité du plan a permis la construction d’un volume très compact permettant de répondre aux contraintes budgétaires et réglementaire données.

terrasse cadrage lac
entree vers cuisine
circulation étage
salle de bain
terrasse vers foret 2