LOGEMENTS COLLECTIFS
Construction d'un EMS
Begnins
Concours I 2017

Le nouvel EMS s’implante sous forme d’un volume unitaire et homogène. Sur une base de plan orthogonal, sa géométrie se brise afin de s’adapter à la topographie et au bâti existant. Il s’intègre ainsi à son environnement malgré la densité importante induite par le programme. Implanté dans la pente, il relie le haut et le bas du site tant à l’échelle du village qu’à celle de l’institution elle-même.

Bien que détaché du village, le site reste directement relié à son centre grâce au cheminement existant au sud qui est mis en valeur par son insertion dans un jardin ouvert au public. Séparé en coupe des espaces privatifs et protégés extérieurs, il permet une liaison urbaine entre le centre et le haut du village, favorisant ainsi le désenclavement de l’institution et le maintien de ses résidants dans un environnement social élargi.

 

Le projet s’organise sous forme de deux unités de soins en duplex, directement reliées aux programmes de service ou collectifs. Tout en conservant une échelle appropriable et résidentielle, le hall d’entrée distribue l’ensemble des programmes principaux. Il se prolonge en coupe de manière continue dans l’espace de salle à manger et de séjour communs. Ce dernier distribue non seulement les différents programmes annexes (coiffeur, consultation, accueil de jour), mais relie également les unités de soins et la résidence Plein Sud.

Véritable cœur de l’institution, il constitue un espace de rencontre qui s’ouvre largement sur les espaces extérieurs en premier plan, et sur le panorama au loin.

Les unités de soins, implantées sur deux niveaux, s’organisent autour d’un séjour sur double hauteur éclairé zénithalement. Ce dernier centralise les espaces récréatifs et de services tout en conservant l’échelle d’une grande maison communautaire. L’escalier, ouvert dans ce vide, participe du caractère domestique des unités de soins.

 

Le bâtiment fait référence au tissu résidentiel dans lequel il s’insère par la simplicité de ses façades minérales, dont l’ordonnancement se rapproche de celles d’un immeuble d’habitation. Les larges ouvertures des chambres, dotées d’un balcon à la française, renforcent le caractère résidentiel du bâtiment.